translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content

Quelle couleur choisir pour une chambre : nos conseils et inspirations

Écrit par Clemence le 17 octobre 2019

Plus qu’une simple question d’esthétique, choisir la couleur de sa chambre est une affaire d’émotions et de sensations. On cherche autant la protection, le calme, le réconfort que l’inspiration et l’énergie dans cette pièce où nos journées s’ouvrent et se ferment. On y fait de beaux rêves, des projets, l’amour, des nuits blanches ou paisibles. On fait tellement plus que dormir dans une chambre, alors sa couleur compte.

Les questions à se poser

Avant d’ouvrir le dernier numéro d’AD, prenons quelques minutes pour nous interroger sur nos envies et les particularités de la pièce, afin de trouver la teinte idéale.

Que souhaite-t-on ressentir lorsque l’on ouvrira la porte de sa chambre ? La quiétude d’un blanc pas trop vif, la protection d’un bleu profond, l’enveloppement d’un bordeaux intense… Aimer une couleur et se sentir bien lorsqu’elle nous entoure sont deux choses différentes. Avant de prendre sa décision, on peut observer ce que l’on ressent à la vue de chambres peintes dans différents tons et noter ses impressions. Si un jaune saturé nous donne le sourire, il peut aussi nous réveiller à haute dose, ce dont on n’aura pas forcément envie à l’heure d’aller se coucher.

De quelle orientation, de quelle luminosité bénéficie-t-on dans sa chambre ? Dans une pièce orientée à l’est, la luminosité sera plus forte le matin. À l’inverse, à l’ouest, la lumière fera son entrée en fin de journée. Dans les deux cas, elle changera d’heure en heure. On recommande donc de tester sa teinte préférée sous différentes lumières, pour éviter d’être déçu si ce rose que l’on trouvait parfait à l’ombre se révèle bien trop éclatant en plein soleil. Le problème ne se pose pas dans une pièce orientée au nord, où l’on bénéficie d’une lumière constante tout au long de la journée. Même chose au sud, avec encore plus de luminosité.

L’art et la manière d’utiliser la couleur

La teinte parfaite n’est rien sans tenir compte de l’utilisation que l’on en fera. On dispose en effet de bien plus d’options qu’un plafond blanc et 4 murs en monochrome. Voici quelques paramètres à prendre en compte pour manier la couleur avec adresse.

La façon dont on dispose la couleur dans une pièce influence grandement sa perception. Designers et architectes l’ont bien compris, à l’instar d’Alvar Aalto. Son travail sur l’utilisation de la couleur dans le sanatorium de Paimio, en Finlande, a été particulièrement remarqué. Au sujet des chambres, il écrivait : « Les murs sont clairs et les plafonds plus foncés. Cela donne un ton plus apaisant du point de vue d’un patient allongé. » Peindre le plafond d’une teinte plus soutenue donne ainsi la sensation d’être abrité, protégé. On peut obtenir un effet similaire en utilisant une seule couleur sur les murs et le plafond. 

Dans une chambre multifonctions, si l'on vit dans un studio par exemple, on peut s’aider de la couleur pour délimiter les espaces et leurs différentes utilités : le mur le plus foncé sera celui de la tête de lit, ou les pans de murs qui l’entourent pour former un coin nuit apaisant.

La lumière doit aussi être étudiée lorsque vient l’heure de sortir rouleaux et pinceaux. ll faut prendre en compte les murs les plus exposés au soleil et le placement des fenêtres pour appliquer au mieux des teintes différentes. Par exemple, si le mur le plus foncé est aussi celui où se trouve la source de lumière naturelle de la pièce, le contraste peut créer un effet de contre-jour assez brutal à l’œil. Mieux vaut appliquer les couleurs les plus claires côté fenêtre, et les plus sombres côté mur.

Enfin, la couleur, c’est bien plus qu’une histoire de peinture. Le mobilier, les rideaux, les accessoires et le linge de lit influencent tout autant l’atmosphère de la pièce. Selon la palette choisie, on pourra créer de l’harmonie, des tensions, accentuer ou masquer certains détails et surtout, donner de la personnalité à notre chambre. Le blanc se décline en plusieurs nuances pour garder du relief, les tons neutres se réveillent grâce à des accents plus saturés, et les grands meubles en bois foncé sont mis en valeur contre des murs clairs.

Pour s’inspirer

« La couleur est plus forte que le langage. C’est une communication subliminale.[…] La couleur blanche signifie repartir à la case départ, c’est un renouveau, la possibilité de recommencer de zéro, complètement neuf. » 

Extrait des notes personnelles de Louise Bourgeois

« Le bleu n’a pas de dimensions. Il est hors de dimensions, tandis que les autres couleurs elles, en ont. […] le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu’il y a après tout de plus abstrait dans la nature tangible et visible. »

Yves Klein, Conférence de la Sorbonne, 3 juin 1959, Paris

« Le vert est la couleur dominante de l'été, le temps de l'année où la nature, ayant triomphé du printemps et de ses tempêtes, baigne dans un reposant contentement de soi. » 

Vassily Kandinsky, Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier, 1911

« Un ton seul n'est qu'une couleur, deux tons c'est un accord, c'est la vie. »

Henri Matisse, Écrits et propos sur l’art, 1972

« La Couleur ! Quelle langue profonde et mystérieuse, le langage des rêves. »

Paul Gauguin, Diverses choses, 1897

DANS VOTRE CHAMBRE

Partagez vos jours et vos nuits sur Instagram et Facebook.
Ecrivez-nous à hello@lachambreparis.com

  • Sous-total
  • Total
Commander Continuer vos achats

90 JOURS POUR ESSAYER.
LIVRAISON ET RETOURS GRATUITS FRANCE MÉTROPOLITAINE.

Against Malaria Foundation

En cochant cette case, vous ferez don de 1,70 € à l’association caritative Against Malaria  Foundation (AMF), soit le prix d’une moustiquaire. AMF participe à la lutte contre le paludisme par la distribution de moustiquaires aux populations les plus exposées. Pour chaque don de 1,70 €, La Chambre fera également don de 1,70 € à AMF. 

En Savoir Plus