translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
  • Déco
  • Guides

Quel éclairage pour sa chambre ?

Écrit par Clemence le 11 décembre 2019

Le luminaire est à la déco ce que le bijou est à la mode. De l’épure extrême à la décadence, il fait son job en toute modestie ou s’impose en maître des lieux. L’éclairage transforme l’atmosphère d’une pièce, pour le meilleur et pour le reste. D’où ces quelques conseils, pour éclairer sa chambre juste comme il faut.

De quel éclairage a-t-on besoin ?

Plusieurs paramètres méritent d’être pris en compte pour tomber juste. Pas assez de lumière ? On risquerait de se fatiguer les yeux sur un livre ou un écran. Trop d’éclairage ? L’ambiance serait aussi accueillante que sous les néons d’un laboratoire. En parlant de néons, à moins qu’il ne s’agisse d’une œuvre d’art accrochée au mur, on passe notre tour. Pas seulement dans la chambre. Et pour ne pas se tromper, on se pose ces quelques questions avant de prendre une décision.

Quelle intensité choisir ?

Toutes les ampoules ne conviennent pas pour toutes les pièces. Leur taille, leur fonction, les moments de la journée où l’on y passera le plus de temps sont autant de critères à évaluer afin d’identifier l’intensité requise. Celle-ci a d’ailleurs sa propre unité de mesure : le lux, soit la quantité de lumière par mètre carré. Dans une chambre, on estime qu’une source lumineuse d’une intensité de 100 à 200 lux suffit pour l’éclairage général de la pièce. Si l’on y travaille en soirée, ou si l’on aime y voir bien clair pour se détendre avant de dormir, on peut ajouter un éclairage fonctionnel, dédié à ces activités, de 300 lux maximum.

Et quelle température ? 

On ne parle pas de chaleur mais bien de couleur. Car pour la lumière comme pour les draps, plusieurs options existent. Certaines ampoules diffusent une lumière froide, très blanche. D’autres offrent un éclairage plus chaleureux avec des teintes légèrement jaunes. Et là aussi, tout se mesure. En kelvin exactement, du plus blanc (le nombre de kelvin le plus élevé) au plus jaune (le nombre le plus bas). Dans une chambre, des ampoules 2 700 kelvin sont largement suffisantes.

Nos idées lumineuses

Deux suspensions

Accrochées au plafond, de part et d’autre de la tête de lit. L’ambiance de la pièce dépendra beaucoup de la hauteur choisie. On l’ajustera plus bas pour un éclairage tamisé, plus haut si l’on a besoin de plus de clarté. Côté style, on a une petite préférence pour la simplicité : des ampoules nues, entourées d’un globe en verre transparent ou fumé ou d’un abat-jour pas trop volumineux, apporteront de la lumière sans attirer toute l’attention. Et puisque le fil sera bien visible, autant jouer avec. On assume le fait qu’il soit un peu trop long avec plusieurs points d’attache au plafond, ou un seul crochet autour duquel on l’enroule.

Ou deux appliques

Accrochées autour du lit, à la hauteur que l’on souhaite. On peut choisir un modèle tombant ou inclinable vers le bas, et les positionner tout près du plafond. Ou opter pour deux appliques à diffusion douce, et les accrocher plus bas sur le mur, à environ 1 mètre 20 du sol. Ça libère un peu de place sur la table de chevet. Et ça permet de diffuser la lumière là où elle sera la plus utile : sur les pages du livre que l’on va lire avant de s’endormir.

Un lampadaire sculptural

Placé dans un coin de la pièce, pour lui apporter de la personnalité. C’est le moment de jouer sur les volumes et tant pis si l’on en fait trop. Une lampe orientable sur trépied, en métal, pour façonner la lumière avec autant de précision que sur un plateau de tournage. Un lampadaire arqué dont l’abat-jour surplombe le lit. Ou encore une colonne lumineuse, aussi sobre qu’imposante, pour habiller un coin de la pièce. Tout est permis. Et si l’éclairage est puissant, on n’hésite pas ajouter des options plus douces, comme…

Une guirlande 

Accrochée sur la tête de lit, à condition qu’elle soit assez haute. Il faudra peut-être prévoir une autre source de lumière pour renforcer la clarté de la pièce, surtout si l’on aime y passer du temps pour travailler, lire, rattraper quelques épisodes en retard sur Netflix. Mais on n’a pas trouvé mieux pour donner à sa chambre une atmosphère joyeuse. Après tout, ce sont ces mêmes guirlandes que l’on retrouve accrochées en terrasse, au-dessus d’une table pour un dîner en plein air l’été, ou sur les façades des maisons en hiver.

L’incontournable lampe de chevet

Dont les possibilités sont plus nombreuses qu’il n’y paraît. Et si, au lieu de la placer sur la table qui porte le même nom, on essayait autre chose ? Sur une étagère (bien) accrochée au-dessus du lit, ou pourquoi pas à même le sol ? Pour cette dernière option, on recommande quand même une lampe assez grande ou puissante pour que la lumière se diffuse suffisamment dans la pièce.

Retrouvez aussi nos conseils pour le choix de la couleur des murs d'une chambre, ou pour l'amendement d'un coin chambre

DANS VOTRE CHAMBRE

Partagez vos jours et vos nuits sur Instagram et Facebook.
Ecrivez-nous à hello@lachambreparis.com

  • Sous-total
  • Total
Commander Continuer vos achats

90 JOURS POUR ESSAYER.
LIVRAISON ET RETOURS GRATUITS FRANCE MÉTROPOLITAINE.

Against Malaria Foundation

En cochant cette case, vous ferez don de 1,70 € à l’association caritative Against Malaria  Foundation (AMF), soit le prix d’une moustiquaire. AMF participe à la lutte contre le paludisme par la distribution de moustiquaires aux populations les plus exposées. Pour chaque don de 1,70 €, La Chambre fera également don de 1,70 € à AMF. 

En Savoir Plus