translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
  • Lifestyle

Nos conseils pour préparer en douceur la rentrée des enfants.

Écrit par Clemence le 26 août 2019

Hâte d’y être mais pas trop non plus. La rentrée, c’est un concentré d’émotions contraires, de retrouvailles, de nouveautés et de tas de choses à faire. Pour les enfants aussi, ce moment intense peut être source de stress, de nuits agitées et de fatigue. À moins de s’y préparer. À quelques semaines, quelques dodos ou quelques heures du grand jour, voici comment leur offrir une transition en douceur.

Garder le même rythme en été. Ou presque.

Non, on ne parle pas de les faire s’asseoir sur une chaise pendant 6 à 7 heures par jour pour faire comme à l’école. On pense plutôt à leur sommeil. Et plus les enfants sont petits, plus leurs nuits et leurs siestes se doivent d’être longues. Il faut compter de 11 à 14h de sommeil entre 1 et 2 ans, 10 à 13h entre 3 et 5 ans et 9 à 12h entre 6 et 12 ans pour qu’ils se réveillent en pleine forme.

En été, difficile de résister à l’appel des longues soirées et des grasses matinées. Mais garder un rythme de sommeil proche de celui dont ils auront besoin toute l’année les aidera à rentrer de vacances sans fatigue dans leurs bagages, car bien dormir est aussi une question de routine. Se lever et se coucher à la même heure, tous les jours ou presque, reste la meilleure manière de trouver le sommeil sans difficulté.

Rien n’empêche de profiter de la belle saison en leur offrant davantage de liberté que le reste de l’année. On veillera simplement à garder un peu de la structure que l’on a mise en place au quotidien. Par exemple, on continue de souhaiter une bonne nuit aux écrans dès 18h, mais on laisse les enfants se coucher un peu plus tard, comme le soleil.

 Ou reprendre le bon rythme à petit pas.

Si l’on a, lentement mais sûrement, laissé les enfants veiller de plus en plus tard, il est toujours temps de reprendre un rythme adapté à la fin de l’été, sans se précipiter. Avancer brutalement l’heure du coucher n’est pas idéal car leur corps n’est plus habitué à s’endormir tôt. L’attente peut être source de frustration et retarder d’autant plus leur sommeil. 

Mieux vaut donc profiter des deux semaines qui précèdent la rentrée pour se coucher 15 minutes plus tôt, et se lever 15 minutes plus tôt, pas plus. Puis 15 minutes plus tôt après 3 ou 4 jours et ainsi de suite, jusqu’à retrouver les heures de coucher et de lever souhaitées.

Célébrer les bons côtés de la rentrée.

On consacre les derniers jours de vacances à retrouver avec eux les plaisirs de la rentrée (si, ça existe). Réunir tous leurs copains pour s’amuser ailleurs que dans la cour de l’école, les impliquer dans le choix de leurs nouvelles fournitures scolaires, les laisser reprendre leur cours de natation ou de dessin préféré avec quelques jours d’avance… C’est enfin le moment de retrouver tout ce qu’ils étaient tristes de quitter en juillet.

L’idée ? Adoucir leurs appréhensions, les rassurer à l’approche du grand jour, d’autant plus important que le stress influence la qualité du sommeil. S’il n’est pas toujours simple de bien dormir la veille de la rentrée, ces beaux moments les aideront aussi à l’apprécier.

Amener un peu de nouveauté dans leur chambre

Après la tranquillité de l’été, la rentrée fait la part belle aux nouveautés. Nouvelle classe, nouvelles matières, nouvelles habitudes… Pour profiter de l’esprit de changement si intense à cette période, pourquoi ne pas leur proposer de remettre leur chambre à leur goût ? 

Pas besoin de tout refaire : un peu de tri et de rangement, changer quelques meubles de place pour réorganiser l’espace, un petit coup de peinture si l’on a envie (et un peu de temps), ou de nouveaux draps sur le lit suffisent à changer l’atmosphère de la pièce, à laisser les enfants se réapproprier l’espace et à leur donner envie d’y aller pas trop tard chaque soir.

Créer un rituel pour trouver le sommeil

Les dents, une histoire et un bisou ? Ou plutôt le bain, le récit de la journée, et le doudou ? Quelles que soient les étapes qui précèdent le coucher, on pense à garder le même ordre chaque soir. La routine ainsi créée rassure les enfants. Elle indique aussi au corps que l’heure de dormir approche. 

Parce qu’on s’endort toujours mieux dans le calme, on préfère les activités apaisantes aux écrans et aux jeux mouvementés. Il sera toujours temps de les retrouver le lendemain.

Et après la rentrée, ne pas oublier les vacances.

Un brunch le weekend, une balade à vélo en famille le mercredi après-midi… Ces moments les aideront à retrouver en douceur le rythme de l’année scolaire, sans focaliser leur attention sur l’école.

Ce qui plaît autant aux enfants pendant les vacances, c’est souvent de passer du temps en famille. Pour les parents aussi, la rentrée est synonyme d’emploi du temps chargé, mais pas question d’attendre l’été prochain pour profiter de la joie d’être ensemble.

DANS VOTRE CHAMBRE

Partagez vos jours et vos nuits sur Instagram et Facebook.
Ecrivez-nous à hello@lachambreparis.com

  • Sous-total
  • Total
Commander Continuer vos achats

90 JOURS POUR ESSAYER.
LIVRAISON ET RETOURS GRATUITS FRANCE MÉTROPOLITAINE.

Against Malaria Foundation

En cochant cette case, vous ferez don de 1,70 € à l’association caritative Against Malaria  Foundation (AMF), soit le prix d’une moustiquaire. AMF participe à la lutte contre le paludisme par la distribution de moustiquaires aux populations les plus exposées. Pour chaque don de 1,70 €, La Chambre fera également don de 1,70 € à AMF. 

En Savoir Plus