translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
  • Guides
  • Lifestyle

Comment rester calme quand rien ni personne ne l'est autour de soi ?

Écrit par Clemence le 6 novembre 2019

Le stress serait-il bon pour nous ? À première vue, les travaux d’Elizabeth Kirby nous laissent penser que la réponse est oui. Cette chercheuse en psychologie a observé que l’exposition au stress encouragerait la production de nouveaux neurones dans le cerveaux, à une condition : que ce stress soit passager. Donc pas question d’en abuser. Heureusement, il est possible de retrouver son calme à tout moment, grâce à de petits trucs accessibles n’importe où. Même, et surtout, lorsque tout va trop vite autour de soi.

Les trucs à faire n’importe où, n’importe quand

  • Respirer. Si vous lisez cet article, vous respirez déjà. Mais si vous deviez décrire tout ce qu’il se passe lorsque vous respirez, ça donnerait quoi ?
  • Boire un verre d’eau, comme vous le feriez si vous veniez de monter les escalier d’Abbesses en courant par 42°C à l’ombre. Avec une valise.
  • Fermer les yeux. Ce qui vous stresse disparaît, même pour 30 secondes seulement. On s’isole ainsi de son environnement, pour mettre un peu de distance entre soi et le chaos ambiant.
  • Écouter un morceau de musique apaisant. Chacun aura ses préférences mais si vous êtes à court d’idées, on vous conseille d’écouter Weightless de Marconi Union. L’album contiendrait le titre le plus relaxant du monde, d’après une étude de la British Academy of Sound Therapy.
  • Boire un verre d’eau et respirer attentivement les yeux fermés. Ça vaudrait presque une retraite silencieuse dans un monastère au Bhoutan.

Les trucs à faire avec un peu d’organisation

  • Se rendre totalement injoignable une heure par jour. Oui, le monde continuera de tourner et non, vous ne manquerez rien d’important. Dans 99% des cas. Vous finirez bien par être au courant du 1% restant, une petite heure après tout le monde.
  • Du sport. Rien de mieux pour faire circuler le sang, oxygéner le cerveau et faire un peu de ménage dans les pensées.
  • Méditer. Il ne s’agit pas de fermer ses deux yeux et de se concentrer sur le troisième en plein milieu d’une situation stressante mais de le faire chaque jour, dans un moment à peu près calme. Une pratique régulière développe la capacité à se concentrer et à garder la tête froide.
  • Prioriser. Une fois par semaine, passer en revue tout ce qui a été fait, tout ce qu’il reste à faire, tout ce que l’on ne fait pas mais que l’on aimerait faire, tout ce que l’on fait sans vouloir le faire… Pour mieux comprendre comment on passe son temps. Et ne pas oublier de compenser une semaine un peu folle par quelques jours au calme.

Les trucs qu’on aimerait bien faire mais qu’on ne fera pas

  • Tout envoyer valser. Parce qu’ensuite, il faudra tout ranger.
  • Partir sur une île déserte et sur un coup de tête. Sauf qu’on aura pris ni tente, ni eau potable. Et qu’on n’aura pas la 4G pour chercher comment faire du feu.
  • En rajouter. Je panique, tu paniques, il ou elle panique, nous envoyons tout valser et nous devons tout ranger.
  • Tout plaquer pour aller cultiver des panais bio dans le parc national du Perche. Un projet pareil, ça se prépare, ne serait-ce que pour ne pas stresser les panais.

DANS VOTRE CHAMBRE

Partagez vos jours et vos nuits sur Instagram et Facebook.
Ecrivez-nous à hello@lachambreparis.com

  • Sous-total
  • Total
Commander Continuer vos achats

90 JOURS POUR ESSAYER.
LIVRAISON ET RETOURS GRATUITS FRANCE MÉTROPOLITAINE.

Against Malaria Foundation

En cochant cette case, vous ferez don de 1,70 € à l’association caritative Against Malaria  Foundation (AMF), soit le prix d’une moustiquaire. AMF participe à la lutte contre le paludisme par la distribution de moustiquaires aux populations les plus exposées. Pour chaque don de 1,70 €, La Chambre fera également don de 1,70 € à AMF. 

En Savoir Plus