translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
  • Déco

Comment aménager un coin chambre dans un studio ?

Écrit par Clemence le 3 septembre 2019

Une première adresse à son nom, un petit loyer avec vue sur les toits, un lieu où vivre et se concentrer sur l’essentiel… Construire son nid en ville implique souvent de compter les mètres carrés. Et de redéfinir ce qu’une chambre veut dire. En l’absence d’une porte par laquelle personne ne peut entrer sans frapper, ou d’un mur pour marquer le passage d’un moment à l’autre de la journée, comment retrouver cet espace à soi ? On pense que c’est une question d’impressions, pas seulement de travaux et de cloisons. Ces 8 idées devraient le prouver.

Un meuble à double fonction

La meilleure option pour structurer l’espace sans perdre de place ? Se servir d’un meuble comme d’un mur. Un mur sur lequel on pourra faire plus qu’accrocher des cadres et poser des étagères. On aime beaucoup l’idée d’une bibliothèque ouverte qui laisse passer la lumière. On l’habille de nos livres, plantes, photos, bougies, et même d’une lampe de chevet près du lit, pour créer une chambre à notre image. Une commode assez haute apporte des rangements supplémentaires et nous aide aussi à passer du jour à la nuit. Enfin, si notre tête de lit n’est pas placée contre un mur, on peut s’en servir comme cloison et pourquoi pas, installer un bureau au dos. Il sera plus tentant de délocaliser son espace de travail directement sur la couette, mais qui a dit que c’était une problème ?

Un petit coup de pinceau

Dans un tout petit espace, suggérer l’ajout d’un meuble ou d’une cloison, c’est à peu près comme proposer de pousser les murs. Heureusement, on peut compter sur la peinture pour s’aménager une autre pièce par effet d’optique, sans sacrifier de précieux mètres carrés. Si le lit est placé dans un angle, peindre les portions de mur qui l’entourent dans un ton un peu plus foncé que le reste de la pièce crée une rupture visuelle, un cocon où il fera bon passer la nuit.

Une verrière pour jouer avec la lumière

C’est peut-être parce que La Chambre est née à Paris que l’on a un petit faible pour ces panneaux de verre qui laissent la lumière circuler librement. Des joints en bois apportent un peu de chaleur, tandis que le métal donne à la pièce un air d’atelier. Pour le vitrage, simple ou double, on joue sur le flou et le degré d’opacité afin de créer juste ce qu’il faut d’intimité. 

Une mezzanine pour prendre de la hauteur

Si la « belle hauteur sous plafond » est aussi prisée, c’est peut-être parce qu’elle offre l’opportunité de rajouter une pièce (ou presque) dans son studio. Comme pour la verrière, construire une mezzanine implique des travaux. Mais si l’on prévoit d’y passer du temps, élever son lit de quelques mètres au-dessus du sol peut faire toute la différence. On n’aura pas l’impression de vivre dans sa chambre ou de dormir dans sa cuisine. Les mètres carrés gagnés seront mis à profit avec l’installation de nouveaux rangements, l’aménagement d’un coin bureau, ou juste le plaisir de se dire qu’on respire.

Des rideaux au plafond

Suspendus autour du lit, ils veillent sur nous pendant notre sommeil et protègent notre lit des regards dans la journée. Plus on les choisit occultants, plus ils donnent l’impression d’avoir changé de pièce. Mais pour préserver la luminosité et la sensation d’espace dans son studio, on choisit de préférence un tissu fin pour ses rideaux : un voilage en coton pour garder un peu de transparence ou du lin à l’esthétique raffinée et contemporaine. Dans le même esprit, un lit à baldaquin présente l’avantage de ne pas avoir à installer de tringles ou de fils. Pratique si l’on n’a pas le feu vert de son propriétaire pour percer quelques trous au plafond.

Une porte coulissante

Non, elle n’est pas réservée au placard. La porte coulissante reste la meilleure option pour créer une véritable séparation dans l’espace en utilisant un minimum de place. Le choix des panneaux peut transformer l’atmosphère du studio : du bois massif brut ou vernis, du verre, ou pourquoi pas des shōji, des panneaux en bois et papier, comme dans les maisons traditionnelles japonaises ? 

Un paravent contemporain

Poser, déplier, c’est installé. On peut difficilement trouver plus simple que le paravent, pour créer le coin chambre dont on rêve sans y passer trop de temps. Le choix n’est plus limité au tissu à fleur sur cadre en bois, comme celui de la chambre de Brigitte Bardot dans La Vérité. La diversité des formes et des matières apporte à cet objet rétro beaucoup de modernité.

Un mur de plantes 

Apporter un peu de nature dans sa tanière urbaine permet aussi d’abriter son lit sans trop cloisonner l’espace. Se cacher derrière les larges feuilles d’un figuier, aligner quelques pots de ficus ou remplir une étagère de cactus (pas trop près du lit) et de plantes succulentes donnera l’impression de s’endormir dans un petit jardin d’intérieur.

Et si l’on manque de place dans sa nouvelle chambre, c’est toujours une bonne idée de faire un peu de tri et de la ranger. Donner ces draps que l’on n’utilise plus à Emmaüs, tester une méthode pour l’organiser une bonne fois pour toute… Et se souvenir d’enlever quelque chose de la pièce à chaque fois que l’on achète quelque chose de nouveau.

DANS VOTRE CHAMBRE

Partagez vos jours et vos nuits sur Instagram et Facebook.
Ecrivez-nous à hello@lachambreparis.com

  • Sous-total
  • Total
Commander Continuer vos achats

90 JOURS POUR ESSAYER.
LIVRAISON ET RETOURS GRATUITS FRANCE MÉTROPOLITAINE.

Against Malaria Foundation

En cochant cette case, vous ferez don de 1,70 € à l’association caritative Against Malaria  Foundation (AMF), soit le prix d’une moustiquaire. AMF participe à la lutte contre le paludisme par la distribution de moustiquaires aux populations les plus exposées. Pour chaque don de 1,70 €, La Chambre fera également don de 1,70 € à AMF. 

En Savoir Plus